Dark Funeral - "Diabolis Interium"
Sweden - 2001 - No Fashion Records - 36'22
1. The Arrival Of Satan's Empire - 3'46
2. Hail Murder - 5'02
3. Goddess Of Sodomy - 4'10
4. Diabolis Interium - 4'19
5. An Apprentice Of Satan - 6'03
6. Thus I Have Spoken - 4'59
7. Armageddon Finally Comes - 3'21
8. Heart Of Ice - 4'34

Line-up :
Emperor Magus Caligula : vocals & bass
Lord Ahriman : guitars
Dominion : guitars
Matte Modin : drums

3 ans, c'est le temps qu'il a fallu attendre pour le successeur à "Vobiscum Satanas" des furieux de DARK FUNERAL, groupe déjà bien ancré dans la scène Black Metal internationale, le premier méfait (MCD éponyme) étant sorti en 1994. Après un MCD presque dispensable en 2000, ils reviennent et ils ne sont pas contents, normal en fait. Les serviteurs du démon restent fidèles à leur maître. Même si la touche des anciens albums reste présente, on peut distinguer certains changements au niveau des compos. Changements de rythmes plus fréquents que par le passé, un travail plus poussée a été effectué, ce qui ne veut pas dire que le reste de la discographie est nul, bien au contraire. Ce troisième album démarre tambour battant sans faire de fioriture, on n'aurait pas pu demander mieux, je pense. Ils nous ont encore prouvé qu'ils savent faire du Black comme on l'aime, à savoir malsain, violent et j'en passe.
Un petit reproche tout de même, une version de "An Apprentice Of Satan" (morceau inédit de leur mini "Teach The Children And Worship Satan") s'est retrouvé sur la tracklist de cette album. Je ne pense pas qu'il ai sa place ici, ce morceau est trop proche de leurs anciennes compos pour figurer ici.
La batterie n'aurait pas souffert non plus de se trouver à un poil plus haut au niveau sonore, le nouveau batteur est assez convaincant pour ça.
Cet album, est en résumé un concentré de violence et de haine à l'état pur et c'est très bien. Attention tout de même à ne pas trop s'enfermer dans un style sans jamais lever le nez, même si DARK FUNERAL possède sa propre identité.
A noter, une version Digipack en cuir de l'album, une belle pièce.

Ben : 80%



Back