Edge Of Sanity - "Until Eternity Ends"
Sweden - 1994 - Black Mark Productions - 12'15
1. Until Eternity Ends
2. Eternal Eclipse
3. Bleed
4. Invisible Sun

Line-up :
Dan Swanö : vocals & keyboards
Andreas Axelsson : guitars
Sami Nerberg : guitars
Anders Lindberg : bass
Benny Larsson : drums

En guise d'apéritif avant la sortie de leur quatrième album "Purgatory Afterglow" dont l'arrivée en bac est prévue au cours de cette même année 1994, EDGE OF SANITY revient avec un mini CD d'à peine douze minutes composé de trois nouveaux morceaux et d'une reprise de POLICE ("Invisible Sun", de l'album "Ghost In The Machine" daté de 1981). Mais même sur une durée aussi courte, le groupe assène une claque monumentale à tout amateur de Metal à la fois agressif et mélodique. Après le premier choc passé, c'est à dire la production impeccable, claire et puissante, on savoure, et ce dès la première écoute, le EDGE OF SANITY nouvelle version. Car sur "Until Eternity Ends", la bande à Dan Swanö à mis de l'eau dans son vin, rendant son Metal certes plus accessible, mais plus efficace et l'éloignant presque complètement de la sphère Death Metal. "Until Eternity Ends" débarque le premier, rapide et ultra accrocheur, bourré jusqu'à la gueule de plans excellents s'il en est, dans un style à mi-chemin entre Death Mélodique et Stoner - avant tout le monde, comme d'habitude avec EDGE OF SANITY -, Swanö se faisant très cajoleur en voix claire, suivi, dans un style similaire, de "Eternal Eclipse", pourvu d'un paisible refrain presque gothique, puis de "Bleed", plus orienté Hardcore, voire Death 'n' Roll à la ENTOMBED sur "Wolverine Blues" sorti l'année précédente. La reprise d'"Invisible Sun" est très réussie elle aussi bien qu'il soit dommage que Dan aie chanté exactement de la même façon que STING. En l'espace d'une poignée de minutes, EDGE OF SANITY fait comprendre à tous ceux qui veulent bien l'entendre, qu'il est devenu un groupe énorme et laisse présager le meilleur quant à la qualité de l'album à suivre.

Huggy : 95% (Avril 2002)



Back